Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 07:00

 

Aujourd’hui, je m’insurge contre une grande injustice. Allez-vous continuer à rester assise vautrée dans votre canapé (avec un peu de vomi sur l’épaule pour celles qui ont la chance d’avoir déjà accouché) sans rien faire ? Des années et des années d’oppression, cela va-t-il durer encore longtemps ??

 

Comment ça de quoi je parle ? Vous rigolez ou quoi, vous ne voyez pas où je veux en venir ? Vous m’inquiétez… Enfin, mesdames, je parlais du drame des pièces de lingerie dites « spéciale femme enceinte » et « allaitement » ! Je suis sure que tous les hommes ici présent l’avaient compris, vu qu’ils sont les premiers à en pâtir, les pauvres…

 

Oui, nous avons beau être au 21ème siècle, en plein dans l’ère internet, rien n’a changé depuis l’époque de nos arrière-arrière-arrière-…-grands-mères ! Regardez ce que l’on nous propose : une espèce de culotte gaine ignoble qui monte jusqu’au nombril.

culotte.jpg

 

Et ne me dites pas : « Ouais, c’est confortable, et puis l’hiver ça tient chaud », c’est la porte ouverte à toutes les fenêtres ce genre de raisonnement, un peu de dignité bordel ! Et votre mari, vous avez pensé à lui, à l’image qu’il va garder de vous ?? Ou alors vous êtes une femme machiavélique qui ne veut qu’un seul enfant et c’est votre technique secrète (enfin, plus maintenant, désolée…) pour qu’il refuse à tout jamais de vous en faire un second ?? Non, j’avoue, c’est couillu, ça peut même marcher !!

 

Et voilà le clou du spectacle, LE soutif d’allaitement « classique » que vous retrouverez partout, mais uniquement disponible en blanc transparent ou beigeasse, le noir étant bien sûr épuisé.

2477.jpg

Je dis chapeau bas, bravo aux « créateurs » pour l’originalité, on est sur un style 1950, voire 1910… Faudra pas venir pleurer quand votre mari vous dira : « Non chérie, pas ce soir, le marmot m’a épuisé. Allez bonne nuit ! Au fait, tu comptes allaiter longtemps ?? » Sérieusement, vous vous rendez compte du traumatisme pour Monsieur ? En mettant cette chose, vous lui envoyez un message très clair : « Chéri, tu vois ce nichon qui suinte et auquel est accroché notre marmot (déjà ça fait rêver dans le genre sexy attitude…) ? Plus jamais il ne sera à nouveau à toi ! Salaud ! Toutes ces vergetures c’est de ta faute ! Je te haaaais !!!!! ».

 

Et puis il n’y a pas que votre mari, il y a vous aussi… Je vous garantis qu’en mettant ces charmantes pièces de lingerie, vous mettez toutes les chances de votre côté pour bien réussir votre dépression post-partum. Déjà qu’on a le ventre flasque (y a que dans Gala que les mères ont retrouvé leur taille mannequin 1 mois après l’accouchement), l’œil terne et pochu¸ le cerveau en berne (le bébé a absorbé tous vos neurones, classique...) et les hanches bien larges, ce n’est peut-être pas la peine d’en rajouter, si ?? Heureusement, certaines marques ont pensé à nous et nous ont concocté des petits ensembles sexys… Je vous laisse juger par vous-même !

_MG_7878.jpg

 

Alors, verdict ? Ho, qui a dit vulgaire ? Non, si peu… Je vous avais bien dit dès le début qu’il fallait se rebeller ! La madame du dessus, on imagine facilement qu’elle se fait mâchonner le téton 12 fois par jour, mais certainement pas par son gamin… On demande du beau, du simple, avec un petit soupçon de sexy-attitude, je ne vois vraiment pas ce qu’il y de compliqué là-dedans ! Il suffirait juste de prendre des soutifs normaux et de les adapter un peu : 4 tailles au-dessus de la normale (si si je vous jure) pour gérer la montée de lait, bretelles renforcées pour supporter le poids et doubles bretelles dégrafables pour nourrir le marmot rapidement. C'est facile, non ???

 

Je vous vois venir, maintenant vous vous tournez vers moi, genre « Vas-y Primipare, donne-nous la solution miracle ! ». Ha bah j’aimerais bien, mais là ça ne va pas être possible ! Je me suis donnée du mal pourtant pendant ma grossesse, j’ai navigué des heures sur internet pour trouver LA perle rare, j’ai même acheté des ensembles chez Hot Milk (je vous jure, cette marque existe et un nom aussi classe ça aurait dû me mettre la puce à l’oreille…)… Sur la photo ça avait effectivement l’air mignon, simple, noir, un peu sexy avec la dentelle, mais dans la réalité, c’était plus proche de la madame du dessus… Pour tout vous dire je n’ai même pas osé mettre les bas assortis, j’avais l’impression d’être déguisée en p’tite femme de Pigalle… un grand moment de solitude ! Donc, je réitère ma proposition initiale : rebellons-nous, et vite !

 

Si l’un(e) de vous est styliste, créateur, ou juste bonne couturière, j’ai des tonnes d’idées pour créer une ligne qui a la classe, on peut s’associer ! Et vu le nombre de femmes enceintes qui, comme moi, dépriment devant leur nouvelle lingerie, on va se faire un max de blé !!!!

 

 

Repost 0
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 07:00

Figurez-vous qu'apprendre que mon Haricot était en fait une fille a été un énorme choc ! Bien évidemment, nous sommes ravis d'avoir une petite fille, d'autant que comme elle est vraiment trop belle (quoi tous les parents disent ça?? Non, la mienne est vraiment la plus belle !) on a décidé de la garder (vous voyez, on n'est pas rancuniers !), mais il n'empêche, on est tombés de haut... Comme vous vous en souvenez peut-être, on avait gardé la surprise pour le sexe du Haricot jusqu'à l'accouchement. Pour être exact, Papa Gâteau avait réussi à me convaincre que c'était une bonne idée et puis en fait j'avais effectivement trouvé ça plutôt chouette de garder la surprise jusqu'au bout.

 

Enfin, ce n'est pas tout à fait vrai puisque j'étais absolument persuadée que nous aurions un garçon, et ce dès que j'ai su que j'étais enceinte. Donc pour moi il n'y avait aucun suspense, et tout le monde découvrirait le jour de l'accouchement que mon instinct maternel était infaillible et que j’avais raison depuis le début (comme d’hab’, quoi…) ! J'étais tellement sure de moi que tout mon entourage s'est aussi auto-convaincu que j'attendais un garçon (au grand dam de certaines personnes qui ne voulaient que d'une fillotte dans leur famille !!), même Papa Gâteau qui pourtant avait toujours rêvé d'avoir une haricote.

 

C'est aussi sûrement à cause de cette brillante intuition que nous avons eu un mal fou à trouver un prénom de fille, et que ma pauvre petite Little Star a bien failli s’appeler Jacqueline, ou pire, Marie-Automne ou Sue-Diana grâce à la vilaine Tata Kro, ou encore pire, Simone ou Madeleine (Little Star, ton père a parfois très mauvais goût…) !! Heureusement, finalement on s’était quand même dit que c’était dégueulasse de lui donner un prénom moche juste pour se marrer… et accessoirement qu’elle nous le ferait payer trop cher à l’adolescence…et donc on avait fini par se mettre d'accord sur un beau prénom féminin, au cas où...

 

Enfin bref, j’étais persuadée d’attendre un garçon et Papa Gâteau aussi. Quelle ne fut donc pas ma surprise quand ils ont extirpé Little Star de mon ventre ! Les bras en croix sur la table d’opération, je suis restée comme deux ronds de flanc (ça faisait longtemps que je n’avais pas réhabilité de vieille expression, ça vous avait manqué je suis sure !) quand ils me l’ont présentée et je dois avouer que j’ai cherché ses couilles pendant plusieurs secondes avant de lâcher, éberluée : « Mais c’est une fille ??!!! ». Oh merde, et mon sixième sens, mon instinct maternel, où sont-ils alors ??? J’ai envie de dire, dans ton cul…

 

Repost 0
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 07:00

Si quelqu'un a l'adresse de Kaa, le serpent du Livre de la Jungle, merci de me la transmettre au plus vite afin qu'il hypnotise ma fille (sans la manger, bien sûr) ! Vous rigolez, mais pas moi ! Little Star est formidable, elle est mignonne, elle gazouille, elle sourit, elle mange bien, elle nous fait des gros cacas (élément très important chez un bébé !) mais mais mais cette petite ne veut pas dormir. Attention, je ne dis pas qu'elle est insomniaque ni qu'elle n'aime pas dormir, non. Elle REFUSE obstinément de s'endormir, nuance.

 

Résultat, à chaque fois qu'elle sent le sommeil arriver, elle ouvre les yeux grands comme ça :

Mn_ANIMX007.jpg

 

et puis elle HUUUURLEEEEEE comme ça :

Mn_89b.jpg

Pas une fois, ni deux dans la journée, mais A CHAQUE FOIS...Et donc il faut la bercer et faire les 100 pas dans l'appartement pendant des heures, jusqu'à ce qu'elle s'endorme dans nos bras. Et après il faut utiliser des techniques de sioux pour la mettre dans son lit sans qu'elle se rende compte qu'elle a quitté nos bras, sinon elle ouvre ses grands yeux... et c'est reparti pour faire 400 fois le tour de la cuisine !

 

Sauvez-moi, ramenez-moi Kaa ou son frère, son cousin, même son grand-père, mais trouvez un moyen de l'endormir !!!

Repost 0
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 07:00

En temps normal, l’heure a un sens précis, elle nous sert de repère et elle rythme notre journée. On sait qu’à 6h on dort ou on rentre de boîte, à 9h on est sérieusement en retard pour partir au travail, à 11h30 notre ventre crie famine et notre haleine devient chevaline, à 16h on se dit que l’on ferait bien une petite sieste en salle de réunion, à 19h on plie les gaules et à 20h c’est l’heure de l’apéro. Bref, à chaque heure son activité.

 

Sauf, sauf, si vous avez un bébé… Dans ce cas, l’heure n’a plus aucun sens en soi, elle devient toute relative et la seule chose importante c’est le temps écoulé depuis le dernier repas de votre marmot, ou le temps restant avant le prochain. Quand on vous demande l’heure, instinctivement vous répondez : « il est B+1h »… Votre interlocuteur reste pantois…  Bah enfin, c’est évident pourtant, c’est « B » comme Biberon, Bébé-a-faim-et-hurle, Bois-ton-lait-et-lâche-moi-la-grappe, Bébé-veut-son-nichon-plein-de-lait, au choix et selon l’humeur !!

 

Ecoutez des jeunes parents parler, c’est édifiant (qui a dit consternant ??), ils ne peuvent s’empêcher de préciser depuis combien de temps leur marmot a mangé (ou pas) : « Tu veux qu’on se retrouve à 14h ? Attends, laisse-moi réfléchir, la petite aura mangé 1h avant…  Non, disons plutôt midi comme ça j’arrive, je la fais manger en arrivant et puis… » (Je vous épargne la suite des explications, de toute façon vous vous en foutez, non ?).

 

Pire : les jeunes parents deviennent des monomaniaques de l’heure de la Bouffe-de-bébé et ils vont jusqu’à tenir un carnet avec l’heure exacte et la durée de la tétée ou la quantité de lait bue, genre : « 9h43 : 12min ; 11h07 : biberon, 36ml »… Ca rappellera peut-être à certains ados traumatisés les dures années où leurs parents (indignes bien sûr) les obligeaient à tenir un cahier de leurs sorties (si si ça existe, j’en connais… mais merci pour eux, ils ont quand même réussi à s’en sortir dans la vie… mais avec de graves séquelles !)…

 

Que voulez-vous que je vous dise ? Que les jeunes parents sont des gens totalement infréquentables, obsédés par la bouffe et le caca de leur progéniture (qui, au passage, est la plus belle de tout l’univers…), qui matent « Les Maternelles » sur France 5 à 9h du mat’ ? Bah ouais, désolée… Même moi je suis passée du côté obscur de la force, c'est dire…

 

Sauvez Primipare, amenez-lui à boire, sortez-la jusqu’à 5h du mat’ (enfin, 23h ce sera déjà pas mal !!), ramenez-la à la vie bordel, lancez le Primipare-thon !!!!!!!!!!

Repost 0
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 10:10

Mn_ANIMX219.jpg

 

Oui, aujourd'hui je me sens assez proche de l'éléphant de mer, un de nos cousins mammifères dont je vous ai déjà parlé le mois dernier. Pour mémoire, je vous ai même mis ci-dessus sa petite bouille fatiguée !

 

Certes, j'ai perdu le gros de mon ventre, je vois à nouveau mes pieds et mes jambes mais, ayant eu une césarienne, je me déplace toujours avec un peu de difficulté et je ne dois pas utiliser ce qui s'appelait, il y a encore 9 mois, mes abdos (oui, sachez qu'après l'accouchement vos abdos se sont transformés en chocolat fondu, il n'y en a plus aucune trace... snif snif...). Du coup, je continue de me déplacer comme une femme enceinte de 9 mois, ce qui explique mon humeur d'éléphant de mer ce matin !

 

Afin d'éviter toute rumeur désagréable, je tiens à mettre les choses au point : non, je ne possède pas la belle moustache de mon ami éléphantesque, je n'ai pas non plus changé à ce point là... Par contre, je dois avoir l'air aussi éveillée que lui, et j'aurai bientôt autant de rides et de cernes à force de nourrir et changer ma petite étoile nuit et jour (et oui, même la nuit il faut s'en occuper...)... Faites des enfants qu'ils disaient !!!

 

Donc voilà, je suis fatiguée, je suis un éléphant de mer, et j'assume !

 

Repost 0
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 07:00

L’Homme est un mammifère (je ne vous apprends rien…) mais surtout la femme, et je dirais même plus, surtout la femme enceinte. Etre enceinte, c’est réaliser véritablement sa condition de mammifère, tendance vache laitière et ascendant éléphant de mer. Vous l’aurez compris, si vous vouliez du glamour, vous repasserez, ce n’est pas l’humeur du jour !!

 

On entend souvent parler de « l’enceintude » comme d’une plongée dans le monde de la féminité, un grand moment de plénitude, avec découverte de son côté maternel, épanouissement total de son corps et tout le toutim. Bien sûr, tout cela est vrai (je vous en parlerai peut-être un autre jour… mais je trouve ça moins drôle donc ça attendra…) mais mais mais, cadeau bonux, on découvre aussi que nous ne sommes après tout que des animaux, des bons gros mammifères, mus par leur seul instinct… 2 millions d’années d’évolution pour en arriver à cette conclusion ??? Que c’est décevant…

 

Quand se rend-on compte de cette triste réalité ? Rapidement après avoir appris que l’on attendait un enfant. Déjà, on nous traite de primipare (ou multipare pour celles qui ont remis le couvert), ce qui est un mot très moche, très déplaisant, et nous offre direct une plongée en apnée dans le magnifique monde des mammifères. Oui, je vous l’ai déjà dit, mais pour moi primipare ça sonne comme ovipare et primate, j’ai l’impression qu’on se fout de ma gueule et qu’on m’insulte (d’où l’idée du nom de ce blog….).

 

vache-copie-1

 

On se sent aussi beaucoup plus proche de notre cousine, Marguerite la vache. Le gentil véto de chez Lactel l’ausculte régulièrement pour s’assurer que son lait sera bien goûtu, et nous on passe notre temps à  se faire triturer par des hommes en blanc, à faire des examens et à donner notre sang pour s’assurer que le fœtus pousse bien. Et, pour vous rapprocher encore un peu plus de Marguerite, vous aurez peut-être la chance d’avoir vos premières gouttes de lait au troisième trimestre. C’est un phénomène étonnant, déroutant voire un peu inquiétant parce qu’on se demande si c’est bien normal alors que l’on doit accoucher dans 3 mois. Réponse de la sage-femme : oui, c’est normal, c’est du colostrum (encore un nouveau mot à rajouter dans ton répertoire de bonne primipare), et ça ne veut absolument rien dire pour la suite (ni que vous n’aurez plus de lait, ni que au contraire vous en aurez plein, ni que le petit débarque dans les jours qui suivent) contrairement aux rumeurs persistantes et aux légendes familiales. Réponse de la femme-vache : heu, ça s’arrête comment cette blague ?? Mais c’est dégueulasse ce petit liquide jaunâtre, j’ai les tétons qui suintent !!!!!! Au secours, je veux être une femme et pas une grosse mammifère !!!

 

primipare

 

Quand on sent le petit bouger, on réalise aussi que l’on a beaucoup de points communs avec la femelle kangourou (d’où mon idée de photo pour ce blog…) avec sa jolie petite poche pour trimballer partout son marmot. Cette comparaison est, je trouve, plus flatteuse : un kangourou c’est joli, avec un pelage tout doux (si si je vous jure, j’ai un sac en poils de kangourou australien et il est extra doux !), et c’est aussi très combattif (maman kangourou vous met au tapis avec un seul coup de poing). Et puis madame kangourou a la classe : à ma connaissance c’est le seul animal (avec nous) à avoir compris l’utilité d’avoir un beau sac pour se balader avec sa progéniture ! Et en plus, le sien est sûrement moins en bordel que le nôtre...

 

Mn ANIMAUX153

 

Ha oui, j’allais oublier le lien de parenté certain avec l’éléphant de mer, ou tout autre phoque ou cétacé. J’ai vu l’autre jour à la télévision un reportage sur ces grosses bêtes qui trimballaient lamentablement leur graisse sur la plage avec des pauvres sauts ridicules, et j’ai eu un choc. Les scientifiques doivent revoir leur copie, notre ancêtre était un phoque et non un singe, j’en suis sûre maintenant ! Vous qui en êtes au troisième trimestre avec un ventre bien proéminent, comme on dit, regardez cette vidéo. Maintenant mettez-vous sur votre lit sur le ventre, bras écartés : vous ne voyez pas une certaine ressemblance ??? Oui je sais, c’est méchant de ma part mais en même temps je m’inclus dans la famille éléphant de mer !!

 

 

 

 

Pour finir, je ne mentionnerai même pas l’allaitement, qui pour moi est l’apothéose de la mammiféritude. Là, on ne se contente plus de ressembler à Marguerite-de-chez-Lactel ou à Marie-la-truie, on va jusqu’à les surpasser. Attention, que les choses soient claires, je n’ai rien contre l’allaitement en soi ni contre celles qui allaitent, au contraire, et je sais bien que tout cela est normal et naturel. Mais, à titre personnel, je crois que ce n'est pas fait pour moi, je dois dire que ça me dégoûte un peu, je trouve ça trop mammifèrique, et je ne parle pas du tire-lait qui me donne des sueurs froides… Mais bon, je vous en reparlerai après la naissance de mon Haricot puisque je vais quand même essayer d'allaiter, histoire de comprendre ce que c’est  et ce que ça fait (Primipare dégoûtée, mais pas bornée !)... Et qui sait, je trouverai peut-être ça sympa d'allaiter !!!

 

cochon.jpg

pis_de_vaches.jpg

 

Allez, bonne journée les mammifères et si vous vous sentez proches d’autres animaux, n’hésitez pas à partager vos histoires !

Repost 0
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 07:00

Vous êtes enceinte, vous habitez Paris ? Il y a donc une forte probabilité pour que vous n’ayez pas encore de chambre pour le futur petit monstre hurlant. Réjouissez-vous au lieu de vous lamenter ! Voyons le bon côté des choses.

 

Déjà, la chambre ne servira à rien les premiers mois puisque le petit monstre sera dans votre chambre dans son couffin, ce sera beaucoup plus pratique pour tout le monde, surtout pour vous si vous allaitez (ça vous évitera de vous lever en pleine nuit, de buter dans la chaîne hifi, et donc de vous énerver au moindre cri du petit monstre !) et sinon ça facilitera le « partage des tâches » (on ne pourra pas vous faire le classique « Ho désolé, vraiment, mais je ne l’ai pas entendu pleurer… »).

 

Ensuite, vous évitez les fameux dilemmes du type « les murs, bleus ou roses ? ou beiges vu qu’on ignore le sexe ? ». Et surtout, ça vous laisse une occupation pendant le congé maternité et je dirais même des challenges ! Il vous faudra en effet trouver des meubles qui tiennent dans le salon (donc pratiques, compacts et jolis), chercher un appartement plus grand mais aussi beau et pas beaucoup plus cher (ouhlala ça va prendre du temps…), mesurer le salon dans tous les sens pour voir si son lit tiendra entre le canapé, l’armoire et la fenêtre, ou plutôt entre le mur, les fauteuils et la porte ?? Avec ou sans paravent ??

 

Bref, vous allez devoir faire face à de nombreux problèmes existentiels, consommateurs de temps, que vous n’auriez jamais eu à affronter si vous aviez eu tout de suite 2 chambres. Veinarde ! Rendez-vous compte, avec deux chambres vous auriez pu acheter avant sa naissance le lit, le tapis d’éveil, le transat, les jouets, préparer la décoration de sa chambre, entasser la nacelle, le cosy, la baignoire, le matelas à langer et autres éléments indispensables pour l’arrivée du Haricot…

 

Mais non, vous bravez les dangers, vous snobez les conventions, c’est beau, c’est frais, c’est fou ! Vous allez pouvoir suivre l’évolution du Haricot de plus près, grandir avec lui (bah oui, de toute façon pas le choix, il sera forcément sous votre nez en permanence…), une véritable osmose quoi !

 

Je ne vous ai pas convaincus ? Etrangement moi non plus… Je veux une deuxième chambre !!!!

 

 

Repost 0
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 07:00

Voilà ton deuxième commandement de primipare avertie (pour mémoire, le premier c’était : la buse tu éviteras !) : ton corps tu oindras ! Et oui ma grande, c’est important. Même si normalement tu ne t’occupes pas beaucoup de toi, là il le faut, c’est une question de survie…

 

Tout d’abord la femme enceinte se dessèche ; elle ne devient pas une vieille peau, attention, elle a juste la peau très sèche. Ensuite un ventre bien tendu, ça gratouille, c’est irritable (il est à votre image en fait…). Donc, il faut hydrater tout cela, en insistant sur les parties dites « rondes » (qui a dit grosses ??), à savoir les seins et le ventre, tous les matins, surtout si c’est l’hiver. On privilégiera aussi les hauts bien longs et les pantalons avec les grosses ceintures de maternité en tissu qui remontent presque jusqu’au nez (je vous l’accorde ce n’est pas ce qu’il y a de plus esthétique mais ça évite la gratte, c’est très pratique et ça tient chaud, et de toute façon personne ne le voit !).

 

Enfin, il faut vous apprêter à mener un combat sans merci, dans lequel tous les coups seront permis : la guerre contre les vergetures ! Ces longues stries violettes (si si c’est violet au début, et blanc une fois qu’elles sont bien installées) n’ont pas le droit de séjour sur votre superbe corps. Aux armes primipares et multipares, on dégaine l’huile d’amande douce tous les soirs ! Double effet kiss cool : c’est pas cher, on en trouve partout, et c’est naturel. De toute façon, il paraît (dixit mon médecin) que le collagène c’est mauvais pour le fœtus donc quasiment toutes les crèmes spécialisées dans le génocide vergeturien sont à proscrire (NB : le futur papa et votre banquier vous remercient également de privilégier l’huile d’amande douce). Au cas où vous ignoreriez l’existence de cette bête féroce, voici une terrible photo de vergeture violacée sur ventre gonflé. La vergeture vit généralement sur votre poitrine, votre ventre et pour les plus chanceuses vos fesses, enfin sur tout autre endroit ayant tendance à se dilater pendant votre grossesse.

 

vergeture02.jpg

Je précise que ces superbes vergetures violacées ne sont pas à moi...


On notera que cette guerre domestique est un bon moyen d’impliquer et de rendre heureux le futur papa. Bah oui, vous ne comptiez quand même pas vous oindre le corps tous les soirs seule comme une pauvre malheureuse ? Non, le futur papa va prendre cette tâche en main (c’est le cas de le dire…) et va devenir un sniper de la vergeture, entraîné pendant des mois à la traquer, elle n’aura plus aucun secret pour lui ! Et ne négligez pas la fierté du futur papa quand il verra qu’il a réussi à repousser l’attaque des stries violettes : il se prend un peu pour Rocky, il est ému, il vous appelle Adrienne… Bref, le futur papa est heureux de se battre à vos côtés ! Et si tel n’était pas le cas, soumettez-le à la torture : faites-lui regarder la photo précédente tous les soirs, en précisant que vous aussi vous pourriez être napalmée s’il n’agit pas au plus vite… il devrait rejoindre votre cause dans les plus brefs délais !

 

N'oubliez pas qu’il faut oindre le corps pour prévenir l’apparition de la vergeture et donc commencer ce traitement dès le premier trimestre. En effet, si la vergeture est blanche, alors malheureusement pour vous cette carne s’est déjà installée… Salope ! Il faut également noter que la vergeture, sournoise bestiole, peut apparaître lors du dégonflement de la femme. La mission du futur papa n’est donc pas achevée tant que sa femme n’a pas retrouvé sa taille de guêpe… Et oui messieurs, effectivement, ça peut être long…

 

Certes la vergeture est votre cible majeure mais n’oublions pas pour autant le reste de votre corps. D’abord le dos : le futur papa va devoir le masser pour cause de douleurs liées au port d’un gros ventre et de cambrure excessive. Mesdames, n’hésitez pas à en rajouter un peu dans la souffrance dorsale, vous aurez un massage à tous les coups ! Et puis il y a les jambes qui doivent également être ointes par le futur papa soit parce qu’elles ont triplé de volume (c’est moche d’être enceinte l’été…) soit pour cause de gros ventre. Oui, je vous explique, passé un certain stade, non seulement la partie inférieure de votre corps ne sera plus qu'un vague souvenir mais n'envisagez même pas d'essayer de vous plier avec 9kg de ventre ! Heureusement, le futur papa est là, prêt à dégainer sa crème hydratante… C’est pas beau ça ??

 

Bon allez, à bientôt, j'ai un tube entier de crème hydratante à verser sur mon ventre (hé oui, la surface à couvrir devient énorme, et la consommation de crème aussi) !

Repost 0
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 07:00

Personnellement, je ne prends plus de bonnes résolutions au nouvel an depuis belle lurette, je sais très bien que je ne les tiens jamais. Par contre, l’enfant est encore un petit être naïf, prompt à croire tout ce que ses adorables parents vont lui raconter, du Père Noël à la petite souris en passant justement par les bonnes résolutions du nouvel an.

 

Et toi, Haricot, tu as de la chance car ta mère décrypte tes pensées et les retranscrit ici, puisque tu ne sais (toujours pas…) écrire. Petit Haricot, je me dois tout de même de t’informer que je me souviendrai toujours de tes bonnes résolutions et donc si tu ne les tiens pas, Maman sera très déçue, très malheureuse, elle pleurera et devra peut-être même t’échanger… Oui, c’est dégueulasse de faire du chantage à un fœtus mais on ne sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher…

 

Voilà donc les résolutions du Haricot pour son entrée dans ce monde cruel :

1-    J’aurai l’intelligence de faire la différence entre le jour et la nuit… ;

2-    Je ferai donc mes nuits très vite (délai maximum accordé : 3 semaines, dans ma grande mansuétude) ;

3-    Pendant la journée, je gazouillerai gentiment en souriant à tout le monde ;

4-    Mes cacas seront peu fréquents (comme ça Maman ne passera pas son temps à changer tes couches…)… ;

5-    Et de toute façon ils sentiront la rose ;

6-    Si je suis un garçon, je ne ferai pas pipi sur Maman dès qu’elle changera ma couche (par contre sur Papa ça peut être marrant hé hé !) ;

7-     Je ne passerai pas mon temps à brailler (allez, je t’accorde quelques mugissements en cas de faim ou douleur, mais c’est tout !) ;

8-     Bref, je serai un ange !

 

Bah, tu vois mon Haricot, ce n’est pas compliqué de faire plaisir à tes parents ! Et si tu veux faire du zèle, n'hésite à ajouter dans ta liste : je serai propre à 3 mois, je ne vomirai jamais sur Maman (surtout quand elle part au travail, ça fait mauvais genre les bouts de vomi dans les cheveux en réunion...), je ne vomirai pas non plus sur Papa (idem),  une fois ingurgitée j'avalerai ma nourriture, je ne jouerai pas avec la nourriture, je n'aurai pas besoin qu'on m'apprenne à parler / manger proprement / marcher à 4 pattes / marcher tout court etc. car je serai un beau Haricot qui se débrouille comme un grand !! 

Repost 0
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 07:00

J’ai commencé à vous parler de votre nouvelle vie entourée de médecins mais j’ai oublié un épisode, le meilleur : les échographies.

 

Ce sont vraiment les examens les plus attendus, même s’il y a souvent une certaine appréhension au moment d’y aller. Et s’ils découvraient un problème, et si le Haricot n’était pas en forme, et s’il ne grandit pas bien, et si j’ai trop grossi… Petit instant de culpabilité parce que ce Haricot c’est nous qui le portons donc s’il a quoi que ce soit on ne peut s’empêcher de penser que ce sera forcément de notre faute, même si ça n’a aucun rapport. Stressée, moi ? Jamais, enfin, je sais bien que j’ai eu une conduite exemplaire depuis le début de ma grossesse donc Haricot est forcément en pleine forme ! Quoique, j’ai peut-être fait quelques entorses au régime de la-mère-parfaite-qui-respecte-totalement-son-fœtus, par exemple hier j’ai porté 3 livres d’un coup, c’était peut-être un peu lourd et puis avant-hier j’ai mangé un quart de moitié de jambon cru et… Stop, on se détend, on respire un grand coup, on a juste continué à vivre donc rien de grave jusqu’ici, on peut arriver sereine (pour de vrai) au rendez-vous et profiter de voir Haricot à la télé !

 

A la première échographie, on a parfois des surprises et des situations… disons… cocasses (terme quelque peu désuet, je vous l’accorde, mais que j’essaye de remettre au goût du jour, sans grand succès jusqu’à présent, allez savoir pourquoi…). « Chérie, t’as vu, c’est marrant, il y a plein de capotes sur le bureau de l’échographiste ». Mais pour quoi faire ??? « Bonjour Monsieur, bonjour Madame. Premier enfant, première écho ? Vous verrez tout va bien se passer. Ha, je ne vois pas bien l’embryon. On vous a déjà fait une échographie par voie basse ? » Heu non, c’est quoi docteur ? « Défaites-vous s’il-vous-plaît (si ça ce n’est pas ringard comme expression…)». Vous découvrez maintenant l’utilité de ces fameuses capotes : l'échographie par voie basse, c’est une écho « endo-vaginale », mais bien sûr ! Futur-Papa hésite entre coller un pain à l’échographiste ou s’évanouir… Il opte finalement pour une troisième solution plus pacifique : fixer obstinément l’écran télé et surtout, surtout, ne regarder ni le médecin ni la future maman !

 

Mis à part ces petites « cocasseries » (hou c’est la folie aujourd’hui, je suis en pleine forme !), je dois vous avouer que c’est extraordinaire ces échographies, ça vous rendrait Tatie Danielle gaga ! Je crois bien que l’échographie est d’ailleurs le seul examen sympa et émouvant que l’on fasse, les pieds sur les étriers et prises de sang à la chaîne étant plutôt désagréables voire pire… Enfin après tout, il y en a peut-être qui trouvent que « Votre col est bien fermé, tonique » est un moment émouvant, libres à elles !

 

Bon je vais être super cucul mais j’assume : découvrir le Haricot, ses mains, ses pieds, sa petite bouille, sa colonne vertébrale de diplodocus (si si, on se croirait au musée d’histoire naturelle devant un reste de dinosaure, on voit bien tous les petits os !), entendre son cœur battre à toute allure, et bien je trouve ça hyper émouvant, à chaque fois ça me fait tout bizarre… Et pour Futur-Papa c’est encore plus extraordinaire que pour nous parce que c’est le seul moment où Haricot devient vraiment concret. Il est mignon Futur-Papa tout ému, lui aussi il a la larme à l’œil ! Ou alors il est encore tout retourné par la « voix basse », il a la nausée…

 

Je tiens à préciser que pour ma première écho, j’en étais à peine à 4 semaines de grossesse (oui, je suis une mauvaise élève, je déteste compter en semaines d’aménorrhée...) et donc  l’embryon avait vraiment une forme de petit sac, de haricot quoi !

 

A l’écho des 3 mois (la première obligatoire), c’est trop mignon, on voit le Haricot en entier, ils peuvent même le mesurer de la tête aux fesses (il est plié en deux comme une crêpe donc de la tête aux pieds c’est impossible). Et puis parfois il se passe des choses marrantes : le Haricot baille (si si je vous jure, c’est déjà une feignasse !), ou il tient le cordon ombilical dans sa main (hé petit marrant, tu ne l’arraches pas, c’est clair ??) ou… Bon vous aurez compris de toute façon même s’il ne fait rien, les futurs parents sont tous gagas ! Méfiez-vous, ami(e)s nullipares, les futurs parents peuvent devenir chiants, donc il ne faut pas hésiter à les remettre dans le droit chemin quand ils s’extasient un peu trop sur un petit os, un petit foie etc. !

 

Bon je vous laisse, je vais regarder pour la quinzième fois les photos des dernières échographies, et puis je devrais fondre en larmes d’ici 4 secondes mais ne vous inquiétez pas, ce n’est rien, c’est juste mes copines les hormones…

Repost 0

Présentation

  • : Primipare toi-même!
  • Primipare toi-même!
  • : Le journal marrant (enfin j'espère) et guide de survie d'une parisienne qui continue de découvrir les joies (ou pas!) de la maternité - Primipare a rejoint le clan des multipares le 22 octobre 2013!
  • Contact

Et ça c'est toujours Primipare!

primipare@gmail.com

 

Ma Page sur Hellocoton

 

Primipare Toi-même 

liebster

Recherche